Patrimoine local

PRÉSENTATION DU PATRIMOINE

L’association départementale du pré-inventaire des richesses artistiques de Seine-et-marne, créée en 1971 et placée sous la présidence du Préfet et du Conseil Général, s’inscrit dans le cadre de la réalisation de l’inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France instituée en 1964. Les fiches pré-inventaires de la commune de Beaumont-du-Gâtinais relèvent un patrimoine composé de plusieurs éléments :

Les vestiges de l’ancien château :

      • Les douves;
      • Les caves du logis seigneurial;
      • Les portails du XVIe siècle;
      • Les communs du château.

La Halle du XVIIe siècle :

      • 30 piliers;
      • Charpente en châtaignier.

L’Église Saint-Barthélémy des XIIe et XIIIe siècles, restaurée au XVIe siècle :

      • Nef rectangulaire non voûtée XIe siècle à un collatéral XIIe siècle;
      • Coeur XIIe siècle à un collatéral et chevet plat (ils sont séparés par une ligne d’arcades avec chapiteaux sculptés);
      • Clocher carré à contreforts surmonté d’un coq et d’une croix offerts par Louis XIII;
      • Chapelle d’Achille de Harlay du XVIe siècle;
      • Portail restauré XVIIIe siècle;
      • Mobilier : chair, banc d’oeuvre, retable, reliquaire, Vierge de bois, retable du maître-autel XVIIe siècle classé monument historique avec toile peinte (le Christ chez Marthe et Marie.

Autres éléments :

      • Colombier (1718);
      • Presbytère (1738);
      • Ancien Hôtel Dieu;
      • Restes d’une ancienne commanderie à Villeneuve.

 

L’Église est classée Monument Historique par arrêté du 18 mars 1922. L’église remonte à la transition. Plus précisément, le clocher (sauf les géminées lancettes de son étage supérieur étant du XIIIe siècle), la tourelle à meurtrière comme la porte, la nef et son unique bas-côté (sauf les chapiteaux datant du XIIIe siècle) sont de cette époque. La nef est cellle d’une église primitive du XIe siècle plafonnée, augmentée au XIIe siècle d’un bas côté sud avec lequel elle communique par trois larges arcades en plein cintre portée par des colonnes avec chapiteaux à larges feuilles.

La Halle est classée Monument Historique par arrêté du 18 mars 1922. Elle fut construite par Charles de Montmorency-Luxembourg en remplacement d’un bâtiment très ancien. Elle abritait les marchés du mardi et les quatre foires annuelles. On trouve sa réplique exacte à Arpajon.

Actuellement, certaines parties de l’ancien château sont classées par arrêté du 16 juillet 1984 :

– les façades et les toitures des bâtiments situés autour de la première cour;

– le portail d’entrée du XVIe siècle;

– les deux tours rondes aux angles sud-est et nord-est de l’ancien château;

– les douves avec les quatre ponts : pont d’accès au portail, pont reliant la première cour au terre-plein de l’ancien château, pont donnant sur la rue des caves, pont à l’ouest du terre-plein de l’ancien château.

Plusieurs rues du bourg comptent des façades et des pièces dont l’architecture et l’histoire participent à la richesse de la commune.

PERCEPTION ET ÉVOLUTION DE L’USAGE DES LIEUX

La première église érigée fin du XIe siècle, début du XIIe siècle, était de style roman dont il reste la nef éclairée par des petites fenêtres et les deux grosses colonnes ornées chacune d’un chapiteau à larges feuilles. Conformément aux matériaux utilisés dans la région, la voûte était en bois et en berceau brisé. Le portail d’entrée, actuellement muré, est visible sur le mur face à la Halle. Cette indication montre une “vie” orientée différemment; la Halle n’existait pas et l’espace vide autour de l’Église semblait primer. A la fin du XIIe siècle, l’Église est agrandie par la construction d’un choeur et d’une chapelle latérale de style gothique recouvert d’un crépi rose.

La première travée de cette chapelle latérale porte un fort clocher, terminé au XIIIe siècle et utilisé en tant que beffroi et tour de garde. Au XVe, la nef romane est prolongée vers l’ouest par une travée édifiée dans un style semblable. D’après une note concernant l’Église Saint-Barthélemy, la construction de la troisième travée aurait remplacée la voûte de bois, sans doute endommagée par les Anglais, par un plafond “disgracieux et écrasant”; la raison économique est évoquée. Durant la période de paix qui a succédé, l’objectif était de faire disparaître les traces de la guerre. Le château fut reconstruit avec luxe et ampleur.

A la fin du XVIe siècle, Achille de Harlay, premier Président du Parlement, une des gloires de Beaumont dont il était seigneur, érigea la chapelle seigneuriale greffée sur le côté gauche de l’Église pour y faire inhumer son père. Il érigea la Halle.

Au XVIIe siècle, Louis XIII fait don à l’Église de la croix et du coq du clocher (1626). En 1673, meurt à Beaumont le dernier curé de Barnonville. Cette paroisse est désormais annexée à Beaumont.

Au VXIIIe siècle et pour édifier le retable dans le style grec, selon le goût de l’époque, on mutila les chapiteaux, on réduisit d’un tiers la hauteur des fenêtres, et on procéda de la même manière pour l’autel de la vierge.

A la Révolution le château est détruit pierre par pierre, ce qui profita à certaines maisons de Beaumont. Les sépultures seigneuriales n’échappent pas à la révolte. quelques éléments ont subsistés (coeur de plomb, ferrures et poignées des cercueils…). Au XIXe siècle, l’autel de la Sainte-Vierge est créé. Son ornementation est un dernier vestige du long séjour des Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul à la tête de l’Hôtel Dieu et de l’École des Filles (1751-1898). La grille du choeur de l’Église témoigne d’un important travail d’ébénisterie. Au XXe siècle, le retable devient monument aux morts de la guerre 14-18.

Le Monument aux Morts est conçu dans le même style que le portail de l’ancien château. D’après les fiches inventaires, quelques objets se localiseraient dans les cours et jardins de l’ancien château (fontaine, borne en pierre et bancs).

Présentation de Beaumont-du-Gâtinais

” VOYAGEUR, MON AMI, toi qui tout droitement nous arrives par la belle route jadis tracée, pavée et bordée d’arbres, au XIIe siècle, pour unir sans détour deux châteaux et deux cœurs : Adam II de Beaumont et Agnès de Soisy-aux-Loges. VOYAGEUR, MON AMI, ralentis, car le carrefour est dangereux mais ralentis surtout et même arrête-toi parce que soudain, majestueux, harmonieux, accueillant s’ouvre à toi le cœur de ma cité : L’ÉGLISE, LE CHATEAU, LA HALLE, symboles des trois Ordres constituants de la France : LE CLERGÉ, LA NOBLESSE, LE TIERS-ETAT”.

Abbé J. INGRAIN, Noël 1975.

 

Beaumont-du-Gâtinais se localise à env. 100 kms de Paris à l’extrémité Sud-Ouest du département de la Seine-et-Marne. Administrativement, Beaumont-du-Gâtinais appartient au canton de Château-Landon.

Beaumont-du-Gâtinais fait parti de la Communauté de Communes Gâtinais Val-de-Loing.

La topographie de Beaumont-du-Gâtinais se caractérise par une altitude moyenne de 90 mètres sur le territoire communal. Le relief est très peu accidenté : la plénitude du site domine. Les formes principales constitutives du paysage sont le plateau (vaste étendue comprise entre les vallées de l’Essonne et du Loing) et un ruisseau, le Fusin, dont la position et l’écoulement n’engendre pas de modification du relief.

Le site occupé par Beaumont-du-Gâtinais, un plateau calcaire, n’était pas propice à la culture (Gâtine en vieux français signifiait terre inculte) et pourtant le paysage agraire actuel résultant de la mise en valeur des sols est celui d’un paysage de champs ouverts cultivés, le paysage d’openfield non enclos. Il témoigne d’un système agraire associé à un habitat groupé en village serré de façon à laisser le plus de place aux cultures. Actuellement, Beaumont-du-Gâtinais est un village où les habitations sont alignés de part et d’autre des axes de communication importants. Ces derniers constituent une trame viaire au maillage dense, élément pouvant qualifier la forme du village comme étant “un village-tas”.

La commune est desservie par des axes de communication importants à l’échelle du Département : la situation de carrefour au niveau de Beaumont-du-Gâtinais se matérialise par le croisement de plusieurs routes départementales :

    • la RD 403 en direction de Nemours (env. 20 kms);
    • la RD 410 en direction de Malesherbes (env. 18 kms);
    • la RD 123 en direction de Pithiviers (env. 22 kms).

Le trafic routier confère aux voies empruntées un statut de passage important (poids lourds et véhicules légers liés aux entreprises industrielles et agricoles).

Malgré des limites départementales bien définies, la commune peut ressentir une identité plurielle : les spécificités du Loiret dominent de par la forte présence de l’agriculture, et la localité appartient à la Région Ile-de-France. Beaumont-du-Gâtinais est également une des localités les plus méridionales de l’Ile-de-France. Beaumont-du-Gâtinais appartient à la région naturelle du Gâtinais où l’agriculture est très présente.

Beaumont-du-Gâtinais constitue une entrée du département de Seine-et-Marne et une entrée de la région Ile-de-France.

Arrêtés

30/10/2020 : Arrêté préfectoral n°2020/PJI/92 portant mesures de police applicables dans le département de Seine-et-Marne en vue de ralentir la propagation du virus Covid-19

Arrete prefectoral 2020 PJI 92 du 30 octobre 2020

 

17/10/2020 : Arrêté préfectoral n°289 portant mesures de police dans le département de Seine et Marne en vue de ralentir la propagation du Virus Covid-19

Arrete prefectoral 289 du 17 octobre 2020

 

25/09/2020 : Arrêté préfectoral n°2020/PJI/285 portant interdiction des rassemblements festifs ou familiaux de plus de 30 personnes dans les établissements recevant du public dans les département de Seine-et-Marne

AP 2020 PJI 285 du 25 09 2020

 

24/09/2020 : Arrêté n°2020/DCSE/073 prolongeant les mesures de l’arrêté n°2020/DCSE/049 rendant obligatoire le port du masque devant les entrées et sorties des établissements scolaires de Seine-et-Marne et aux abords des gares

Arrete 2020 DCSE 073 du 24 septembre 2020

 

27/08/2020 : Arrêté n°2020/DCSE/049 rendant obligatoire le port du masque devant les entrées et sorties des établissements scolaires de Seine-et-Marne et aux abords des gares

Arrete 2020 DCSE 049 du 27 aout 2020

 

05/08/2020 : Arrêté n°2020/DDT/SEPR/177 relatif aux mesures de limitation des usages de l’eau pour faire face à une période de pénurie sur les bassins du Fusain, du Petit Morin, de l’Orvanne et du Réveillon, et aux mesures de vigilances sur les bassins de l’Ancoeur, de l’Essonne, du Loing, du Lunain, de la Marne, du Grand Morin, de la Thérouanne et de l’Yonne

AP 2020 DDT SEPR 117 du 05 08 2020

Informations utiles

Pour une habitation existante, quelle autorisation ?

Suivant le type de travaux (voir schéma ci-dessous) :

Le schéma ci-dessus n’ayant qu’un caractère indicatif, il convient, pour tous projets de travaux, de s’adresser au préalable à la Mairie afin de vérifier s’il y a lieu de constituer un dossier.

Occupation du domaine public pour travaux

L’occupation du domaine public (trottoirs, places) pour l’installation de matériels ou d’équipements pour travaux (échafaudage, benne à gravats, grue, dépôt de matériaux, etc …) doit répondre à des conditions fixées par la commune. Elle nécessite une Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) du domaine public, qui prend la forme d’un arrêté. Pour se faire, il faut se renseigner auprès du secrétariat de Mairie aux heures habituelles d’ouverture.

Construction nouvelle

L’édification d’une construction nouvelle est par principe soumise à un permis de construire :

    • création d’une surface hors oeuvre brute supérieure à 20m²
    • travaux modifiant le volume du bâtiment accompagnés du percement ou de l’agrandissement d’une baie existante
    • changement de destination accompagné de travaux modifiant la façade d’un bâtiment
    • changement de destination accompagné de travaux modifiant les structures porteuses

Les construction de petites tailles (< 20m²) sont soumises à une simple déclaration préalable.

 

Si vous souhaitez entamer des travaux et avez un doute sur le document d’urbanisme à fournir, ou pour toutes questions, n’hésitez pas à appeler la Mairie. 

Hébergement en gîtes

A 38 km de Fontainebleau et 22 km de Nemours. Au 1er étage des communs du château, gîte communal mitoyen à un autre. Au rez de chaussée, la bibliothèque et le musée du village. Terrain commun aux 2 gîtes avec meubles de jardin.

GÎTE 164

Ce gîte est composé d’un séjour/salon avec canapé et TV, d’un coin cuisine, d’1 chambre avec 1 lit double, d’1 chambre avec 2 lits simples superposés et d’une salle d’eau avec WC.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GÎTE 163

Ce gîte est composé d’un séjour avec canapé convertible de 2 personnes, d’un coin cuisine, d’une salle d’eau et d’un WC.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations complémentaires dont tarifs, disponibilités et réservations sur le site : www.gites-seine-et-marne.com

Travaux en cours

TRAVAUX EN COURS

    • Enfouissement ligne électrique Faubourg Casseaux
    • Travaux réfection des trottoirs Rue de l’Hôtel de Ville
    • Aménagement de places de parking Rue Montgaudier
    • Réfection des trottoirs Rue Ernest Prevost
    • Clôture autour de la zone de captage du château d’eau et mise sous alarme (travaux effectués par les agents de la commune)
    • Changement de la conduite d’eau (vieille de 100 ans) entre Seine-Boué et Villeneuve

TRAVAUX A VENIR

    • 2ème tranche d’enfouissement du réseau électrique Rue des Ormeaux
    • Mise en place des réseaux d’eau, assainissement, électricité, téléphonie, et, de la voierie dans le futur lotissement Faubourg Casseaux

SITOMAP PITHIVIERS

Nous vous informons que durant la période de confinement, les déchèteries du SITOMAP restent ouvertes (sauf celle de Loury, en travaux depuis le 29 octobre 2020, pour une durée de deux mois).

De plus, la collecte des textiles continue durant la période de confinement. L’ensemble des points d’apports volontaires (bornes textiles) présents sur le territoire du SITOMAP restent accessibles aux usagers pour y déposer leurs vêtements, linge de maison et chaussures.

Sur l’attestation de déplacement dérogatoire, les usagers peuvent cocher la case « Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public ».

Les distanciations sociales ainsi que le port du masque sont à respecter sur les déchèteries.

Nous vous remercions de votre compréhension.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SITOMAP Guide-complet-2016

 

Le SITOMAP est heureux de vous informer de l’ouverture de sa page Facebook… alors rejoignez-les et abonnez-vous !! Vous y découvrirez les actualités : consignes de tri, report de collectes, fermetures exceptionnelles, horaires, travaux et fermeture des déchèteries, évènements…

https://www.facebook.com/sitomappithiviers45

Comptes rendus du Conseil Municipal

COMPTE RENDU DU 22 OCTOBRE 2020

COMPTE RENDU DU 01 OCTOBRE 2020

COMPTE RENDU DU 27 AOUT 2020

COMPTE RENDU DU 30 JUILLET 2020

COMPTE RENDU DU 09 JUILLET 2020

COMPTE RENDU DU 04 JUILLET 2020

COMPTE RENDU DU 05 MARS 2020

COMPTE RENDU DU 30 JANVIER 2020

COMPTE RENDU DU 19 DECEMBRE 2019

COMPTE RENDU DU 28 NOVEMBRE 2019

COMPTE RENDU DU 31 OCTOBRE 2019

COMPTE RENDU DU 26 SEPTEMBRE 2019

COMPTE RENDU DU 11 JUILLET 2019

COMPTE RENDU DU 20 JUIN 2019

COMPTE RENDU DU 16 MAI 2019

COMPTE RENDU DU 15 AVRIL 2019

COMPTE RENDU DU 05 AVRIL 2019

COMPTE RENDU DU 28 FEVRIER 2019

COMPTE RENDU DU 31 JANVIER 2019

COMPTE RENDU DU 10 JANVIER 2019

COMPTE RENDU DU 13 DECEMBRE 2018

COMPTE RENDU DU 15 NOVEMBRE 2018

COMPTE RENDU DU 06 SEPTEMBRE 2018

COMPTE RENDU DU 16 JUILLET 2018

COMPTE RENDU DU 09 JUILLET 2018

COMPTE RENDU DU 07 JUIN 2018

COMPTE RENDU DU 18 AVRIL 2018

COMPTE RENDU DU 29 MARS 2018